La crise existentielle en 10 minutes

Crise existentielle

Êtes-vous épuisé de vous précipiter dans la vie en faisant les mêmes choses monotones encore et encore ? Peut-être que ces choses qui étaient autrefois significatives semblent maintenant vides de sens et que la passion s’est éteinte. Avez-vous l’impression que les plaisirs sont éphémères et finalement décevants, que votre vie est une succession de fragments ponctués d’extases ponctuelles qui s’enflamment puis, comme un feu d’artifice, s’estompent dans les ténèbres et le désespoir ? Peut-être que vous êtes seul ou que vous vous languissez d’amours passées. Ou vous vous sentez vide et perdu dans le monde, ou nauséeux et privé de sommeil. Peut-être cherchez-vous encore une raison de vivre, ou avez-vous trop de raisons confuses, ou avez-vous oublié quelles sont vos raisons. Alors vous traversez peut-être une crise existentielle. Cet article vous invite à comprendre les différents types de crise existentielle, les risques et les complications, et quelques moyens de les surmonter.

La transition de vie en 10 minutes !

Transition de vie

Une transition de vie est tout changement ou ajustement qui a un impact significatif sur votre vie. Nous vivons tous des transitions tout au long de notre vie – grandes et petites, planifiées et non planifiées. Les transitions peuvent être centrées sur quelque chose d’excitant, comme commencer un nouvel emploi ou un ajout à votre famille. Ils peuvent également être déclenchés par des situations pénibles, comme la perte d’un être cher ou la perte d’un emploi. Les transitions peuvent impliquer des changements passionnants, des changements pénibles ou même simplement des jalons. Par exemple, de nombreuses personnes ont du mal à faire face à des changements tels que l’âge de 40 ans, la retraite ou le fait de devenir parent. Le changement est une partie inévitable de la vie, mais savoir que cela ne signifie pas qu’il est facile de faire face au changement. Trouver des moyens d’accepter et de faire face peut rendre ces transitions plus douces et moins troublantes. Cet article explique pourquoi le changement est si difficile et ce que vous pouvez faire pour mieux gérer le changement.

Sortir de la crise de la quarantaine à Montargis (45) ?

crise de la quarantaine

Remise en question, perte d’estime de soi, bilan existentiel, sentiment d’impuissance face au temps qui passe… La crise de la quarantaine peut survenir chez l’homme comme chez la femme, de manière différente. Quels sont les signes typiques ? Combien de temps dure-t-elle ? Qui est le plus susceptible d’en faire une ?

Faire face à la crise de la quarantaine n’est pas facile du tout, mais c’est pourtant un défi qui est possible. Lorsqu’un adulte traverse une crise, il doit apprendre à accepter les changements inévitables et apprendre à être plus heureux et satisfait de sa vie. Une crise de la quarantaine peut être transformée en quelque chose qui améliore vos perspectives si vous le laissez faire. Les individus ont des expériences différentes et même si des adultes peuvent avoir des événements très similaires dans leur vie, ces événements sont encore très différents compte tenu de la façon dont les gens les acceptent. 

La crise de la vingtaine à l’ère du Covid19 ?

Crise de la Vingtaine

Ce ne serait pas un euphémisme de dire que la pandémie de COVID-19 a vraiment fait monter d’un cran notre anxiété collective. La dépression est multiple. Nous pouvons le constater partout autour de soi ! Il n’y a qu’à regarder les potes : certains démissionnent, d’autres veulent changer de « taf », qui rompent après une longue relation… Il y a ceux qui reprennent les études, ceux qui ont un master, mais qui se tirent en Argentine pour devenir serveur. Personne ne sait s’il veut un CDI, des enfants ou continuer à kiffer, à se laisser vivre, à rencarder sur Tinder! Lorsque qu’on t’interroge sur ce que tu veux faire du reste de ta vie, cela génère une énorme angoisse face à laquelle il n’y a pas vraiment d’interlocuteur pour te donner les bonnes réponses. Personne n’ose en parler, parce nous n’avons pas toujours l’impression que c’est légitime.