Comment sortir naturellement de l’insomnie chronique ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sortez de l'insomnie chronique pour retrouver une vie équilibrée

Vous êtes ou serez un jour ou l'autre concerné-e par ce mal sournois responsable d'une grande partie des souffrances et handicap évitables. Selon des études épidémiologiques sur l’insomnie chronique des 18-75 ans, cette maladie touche aujourd’hui 16% de la population sans distinction d’âge, les femmes restant malgré tout plus concernées que les hommes. Certaines catégories de personnes seraient également plus à risque que d’autres, notamment celles souffrant de dépression ou de troubles anxieux.
Insomnie Chronique

L’insomnie chronique, une maladie de plus en plus développée

L’insomnie a longtemps été considérée comme un problème banal. Pour autant, cette maladie, qui peut devenir à long terme handicapante pour ceux qui en souffrent, peut avoir de réelles conséquences sur la santé, la vie personnelle ou professionnelle.

L’insomnie est de plus en plus répandue dans les pays occidentaux et impacte en France une personne sur trois.

Selon des études épidémiologiques sur l’insomnie chronique des 18-75 ans, cette maladie touche aujourd’hui 16% de la population sans distinction d’âge, les femmes restant malgré tout plus concernées que les hommes.

Certaines catégories de personnes seraient également plus à risque que d’autres, notamment celles souffrant de dépression ou de troubles anxieux.

L'insomnie, le fléau de nos sociétés modernes

Vous rencontrez des difficultés à vous endormir le soir ?

Vous vous réveillez dans la nuit et vous avez du mal à vous rendormir ?

Vous vous sentez fatigué le matin au réveil ?

Vous avez la sensation que votre nuit n’a pas été réparatrice ?

Vous vous sentez somnolent ou fatigué pendant la journée ?

Vous éprouvez des difficultés à vous concentrer ?

Vous vous sentez irritable ou anxieux ou déprimé ?

Vous souffrez de maux de tête ?

Vous vous sentez contracté ou tendu dans votre corps ?

Ces symptômes surviennent plus de 3 fois par semaine et/ou depuis plus de 3 mois ?

Si vous avez répondu oui à plusieurs de ces questions, alors peut-être souffrez-vous d’insomnie, voire même d’insomnie chronique.

L’insomnie chronique, une maladie neurobiologique et psychologique

L’insomnie se caractérise par une difficulté à l’endormissement, des réveils nocturnes ou précoces et par une sensation de fatigue au levé. D’une manière générale, on estime la durée moyenne de sommeil d’un adulte à 7h par nuit.

Ce temps est réduit à moins de 6h pour les personnes souffrant d’insomnie. Les insomniaques, quant à eux, peuvent passer des nuits entières sans trouver le sommeil. Toutefois, chaque personne à sa propre horloge biologique et cette durée peut variée d’une personne à une autre.

Il est également important de différencier les insomnies ponctuelles des insomnies chroniques. En effet, les insomnies ponctuelles ou transitoires sont généralement associées à un événement ou à un comportement stressant temporaire, comme une contrariété personnelle ou professionnelle, une maladie ou encore une séparation… Il est toutefois essentiel de ne pas les négliger afin qu’elles ne perdurent pas.

L’insomnie devient chronique lorsqu’elle s’accentue et persiste dans le temps, c’est-à-dire plus de 3 fois par semaine et depuis plus de 3 mois. Il sera alors primordial d’en déterminer l’origine.

Reconnaître les symptômes de l’insomnie chronique

Les symptômes de l’insomnie chronique peuvent se manifester à différents moments du jour ou de la nuit et peuvent prendre différentes formes :

  • Difficultés d’endormissement
  • Sommeil discontinu
  • Réveil précoce
  • Sensation de fatigue au réveil
  • Fatigue et/ou somnolence pendant la journée
  • Difficultés de concentration et/ou de mémorisation
  • Irritabilité
  • Anxiété
  • Déprime
  • Maux de tête
  • Douleurs corporelles

 

Il arrive parfois que les personnes souffrant d’insomnie chronique angoisse à l’idée de se coucher de peur de ne pas trouver le sommeil, ce qui accentue l’insomnie.

Comprendre les facteurs déclencheurs de l’insomnie

Il peut y avoir différents types de facteurs déclencheurs à l’insomnie : des facteurs psychologiques, pathologiques ou encore environnementaux et toxiques.

Les facteurs psychologiques :

  • Le stress lié à l’environnement professionnel ou familial
  • L’anxiété comme par exemple la peur de l’avion
  • La dépression
  • Un choc traumatique : un deuil, une séparation, une agression, ou encore une opération…
 

Les facteurs pathologiques :

  • L’hypertension
  • Le syndrome des jambes sans repos
  • L’apnée du sommeil
  • Les troubles gastro-œsophagiens
  • L’arthrite
  • L’arthrose
  • La maladie d’Alzheimer
  • La maladie de Parkinson
  • Les douleurs chroniques
  • La prise de certains médicaments
 

Les facteurs environnementaux :

  • Les nuisances sonores
  • La lumière
  • Les températures trop élevées 
 

Les facteurs toxiques :

  • La nicotine
  • La caféine
  • La consommation d’alcool ou de stupéfiants
  • Des repas trop riches surtout le soir
 

D’autres causes peuvent engendrer des troubles du sommeil, comme par exemple le manque d’activités physiques ou a contrario le sport avant d’aller se coucher, mais aussi le fait de regarder la télévision ou de veiller sur des écrans.

Déterminer les conséquences de l’insomnie chronique

L’insomnie qu’elle soit transitoire ou chronique a inéluctablement des conséquences tant psychiques que physiologiques.

Sur le long terme, elle affecte le système nerveux central altérant les fonctions cognitives, sur le système immunitaire et endocrinien.

Au quotidien, l’insomnie peut avoir des impacts considérables, notamment concernant les troubles de la vigilance ou de l’attention, comme des difficultés à conduire avec un risque élevé d’accidents.

Comment traiter l’insomnie ?

Traiter l’insomnie chronique nécessite avant toute chose d’adopter quelques règles d’hygiène de vie ; comme diminuer les excitants (café, thé, alcool…), pratiquer des activités physiques régulièrement avant 19h, manger léger le soir et favoriser les activités relaxantes en fin de journée.

La Fasciathérapie Biodynamique fait partie de ces thérapies somato-corporelles dans la prise en compte de l’insomnie chronique.

En effet, cette approche permet de détendre le corps par des massages profond des tissus conjonctifs ou fascias. Ils éliminent durablement les tensions musculaires, les chocs et les troubles physio-psychologiques qui vous empêche de dormir.

En quelques séances, vous pourrez retrouver un sommeil réparateur.

Table des matières

Découvrez les Témoignages 100% Authentiques de nos clientes

Découvrez SÉDAPHYTOSE®

Utile à faible dose, le stress peut devenir délétère en excès. Sédaphytose® est une association complémentaire de plantes et de citrates de minéraux, spécialement sélectionnés pour leurs effets bénéfiques sur la relaxation et le bien-être physique et mental

sedaphytose

Suivez-nous

La fasciathérapie Biodynamique

Institut Self Attitude

Livre d’or

FAQ

Nous contacter

16 boulevard des Belles Manières 45200 Montargis

Tél : 07 52 02 64 64

Courriel : contact@self-attitude.fr

Nos formations

Estime de soi

Confiance en soi

Affirmation de soi

Réalisation de soi

Copyright 2021 Institut Self Attitude – Tous droits réservés

Confirmation

Votre demande a bien été prise en compte, nous vous rappelons dès que possible sous 48h ouvrées

Une question ? Besoin de plus d'informations sur nos accompagnements ?

Appel gratuit 15 minutes

Bénéficiez d'un entretien gratuit de 15 minutes avec Cécile ou Franck pour répondre à toutes vos questions

Les informations suivies d’un astérisque (*) sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées uniquement à l’institut Selff. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et de suppression de vos données, que vous pouvez exercer suivant notre politique  de gestion de donnée.

Ne passez pas à coté de votre dernière chance de réussir votre existence !