Emprise familiale, comment en sortir en moins de 6 mois ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Emprise familiale, quand ta famille devient hyper-toxique !!!

La famille constitue pour l’enfant le référentiel de son existence. Les valeurs et les principes qui lui sont inculqués deviennent ses propres repères pour le restant de sa vie et les influences familiales sont fondamentales pour son développement. Quand un enfant grandit dans une famille équilibrée, qui ne lui donne pas l’amour qui lui faut, ou qui le détruit d’une manière ou d’une autre, les conséquences sont désastreuses sur sa personnalité et sa santé mentale. La famille peut ainsi causer du tort suite à l’emprise familiale, qui constitue une domination intellectuelle, affective, et psychique, envers l’un des membres de la famille. Qu’est-ce que l’emprise familiale ? Quelles sont ses répercussions psychologiques ? Et surtout comment peut-on sortir de l’emprise familiale à Montargis ?
Emprise familiale

Qu’est-ce que l’emprise familiale ?

Une relation d’emprise familiale, qu’elle soit entre deux époux ou entre un parent et son enfant, implique une relation de pouvoir et de domination. Cette domination peut être voulue, intentionnelle dans certains cas, tel que le cas du harcèlement dans la famille, mais elle est en majorité irréfléchie et inconsciente.

Comme nous l’avons déjà détaillé au cours d’un article précédent : « le Burn-Out parental, comment l’éviter à 100% ? », les parents peuvent eux-mêmes souffrir dans une famille suite aux évènements de stress du quotidien et au surmenage. Ce Burn-Out parental retentit inévitablement sur les enfants, et les conséquences en sont d’autant plus désastreuses si les enfants sont en bas âge. Quelles sont donc précisément ces conséquences sur le plan psychologique ?

Quelles sont les répercussions psychologiques de l’emprise familiale ?

L’une des répercussions les plus destructrices de l’emprise familiale est le manque d’estime de soi et la constante remise en question de soi-même. Les tensions familiales générées suite aux comportements de la personne qui domine, les commentaires blessants, et la prise de possession des idées et décisions de la personne dominée, font que cette dernière se sente triste, irritable, et mal dans sa peau. Quand on est sous l’influence de l’emprise familiale, on devient également hostile envers l’entourage comme réaction à nos souffrances.

Etre sous l’emprise affective et intellectuelle d’une autre personne nous rend incapable de prendre nos décisions par soi-même, car nous nous sentons toujours jugés et évalués par l’autre.

Progressivement, les relations familiales se dégradent progressivement et deviennent toxiques, on se retrouve dès-lors enfermés dans un cercle vicieux, rendant difficile toute tentative de sortir de cette emprise. Nous vous exposons dans le chapitre qui suit les clés pour mettre fin à cette souffrance.

Comment peut-on sortir de l’emprise familiale ?

Sortir de l’emprise familiale est loin d’être facile, et ne se fait pas d’un claquement de doigts. Toutefois, nous avons jugé utile d’expliquer ici certaines étapes indispensables pour résoudre cette crise.

1ère étape :

La première étape est de savoir admettre que l’on est face à une relation toxique, une relation dominant-dominé. Cette prise de conscience en elle-même est le début de la délivrance. Il faut admettre que si on se sent mal dans sa peau, ce n’est pas obligatoirement de notre faute pour pouvoir se libérer de l’emprise familiale.

2ème étape :

La seconde étape est d’envisager des solutions avec le minimum de dégâts possibles, principalement en entament une discussion au sein de la famille. Il faut en effet exprimer ses souffrances devant sa famille pour pouvoir changer la situation. Cette discussion permettra de comprendre les causes et les circonstances de cette emprise familiale. Elle peut se faire aussi entre les membres de la famille seuls, ou en s’aidant de spécialistes dans le cadre de thérapies systémiques (pour les familles) et les thérapies de couples (pour les couples).

3ème étape :

L’étape qui suit naturellement est d’essayer de traiter les origines de ces relations toxiques au sein de la famille. Ainsi, une relation parent-enfant peut être toxique parce que le parent est anxieux par rapport au futur et au devenir de ses enfants, ce qui le rend exigent et autoritaire, ou encore parce que ce parent ou proche souffre lui-même d’un trouble psychologique ou psychiatrique tel que la personnalité narcissique ou anti-sociale.

Face à cette situation, plusieurs victimes de l’emprise familiale pourraient être pris par un sentiment de devoir et de loyauté envers les parents, et s’enfoncer encore plus dans la souffrance. Or c’est exactement le piège à éviter, car une relation parent-enfant est une relation basée sur l’amour, la compréhension, et l’empathie.  Face à un proche qui critique incessamment vos choix, vous culpabilise, et vous rabaisse à chaque occasion, vous devez vous protéger en prenant de la distance autant sur le plan physique qu’affectif.

Les tensions entre les couples peuvent également être à l’origine d’une emprise et d’une domination. L’un des époux se sent alors privé de son autonomie et de sa liberté de décider, de penser, ou d’exprimer ses opinions sans être critiqué et rabaissé à chaque fois.

Il est possible que cette emprise familiale soit due à une relation de dépendance. La victime est elle-même dépendante de sa famille, facilitant ainsi sa domination sur les plans intellectuels et émotionnels. La victime devrait dans ce cas faire des efforts pour améliorer certains traits de sa personnalité, parfois même en demandant l’aide d’un psychiatre ou d’un psychologue.

4ème étape :

Après avoir réglé la situation sur le plan familiale, la victime doit prendre du recul et essayer de rebâtir son estime de soi et de se reconstruire sur le plan personnel. Ce processus peut s’avérer difficile et prendre des années, surtout si l’emprise familiale a commencé durant l’enfance, mais il n’en reste pas moins nécessaire.

5ème étape :

Il existe un concept intéressant dans les relations interpersonnelles qui est « le pardon égoïste ». Cela veut dire pardonner pour son propre intérêt, pour que les émotions dues à l’emprise familiale ne nous affectent plus à l’avenir. Cela permet de surmonter ce problème tout en l’assumant.

En résumé

Finalement, l’emprise familiale reste un problème difficile à traiter, et encore plus difficile à juguler. Il est nécessaire d’en parler autour de soi, ou avec des spécialistes en la matière, pour pouvoir le surmonter et aller de l’avant.

C’est pourquoi, je serais ravie de vous aider à mon tour pour mieux prendre soin de vous. Apprendre de nouveau à vous percevoir d’une façon saine et bienveillante. Vous libérer de vos blessures du passé. Reprendre conscience de votre valeur personnelle. Faire de nouveau choix de vie en phase avec votre unicité. Retrouver votre confiance en vos capacités à nouer de nouvelles relations selon vos critères de réussite.

Amicalement

Cécile

Table des matières

Découvrez les Témoignages 100% Authentiques de nos clientes

Découvrez Cortirégul

Vous vous sentez fatigué sans raison ? Dépassé et stressé ? Vous avez l’impression de vous débattre désespérément contre les exigences de la vie quotidienne ? Vous vous sentez irrité, déprimé ou stressé par le moindre incident ? Alors vous êtes peut-être sujet à un déséquilibre du cortisol et donc à une fatigue surrénale. Vous n’en n’avez jamais entendu parler ? On vous explique tout de façon simple !

Le mode de vie moderne provoque aujourd’hui de nombreux troubles physiques et psycho-émotionnels : surmenage, fatigue générale, fatigue chronique et constante, être « à plat », stress prolongé… Il est normal de connaître des épisodes de stress ou de fatigue, mais après ceux-ci, le calme doit revenir.

En cas de répétition fréquente de ces états ou s’ils sont ressentis de façon continue, l’organisme est alors submergé et peut souffrir d’épuisement. L’épuisement des surrénales se produit lorsque la production continuelle de cortisol fatigue les glandes.

A long terme et à force de sur-solliciter les glandes surrénales, l’organisme se retrouve en situation de déséquilibre hormonal. 

Le « burn out » appelé aussi « syndrome d’épuisement professionnel ou familial» en est un bon exemple car il s’agit d’un état d’épuisement physique, émotionnel et mental.

Cortirégul

Suivez-nous

Nos articles

Institut Self Attitude

Livre d’or

FAQ

Nous contacter

16 boulevard des Belles Manières 45200 Montargis

Tél : 07 52 02 64 64

Courriel : contact@self-attitude.fr

Nos formations

Estime de soi

Confiance en soi

Affirmation de soi

Réalisation de soi

Copyright 2021 Institut Self Attitude – Tous droits réservés

Confirmation

Votre demande a bien été prise en compte, nous vous rappelons dès que possible sous 48h ouvrées

Une question ? Besoin de plus d'informations sur nos accompagnements ?

Appel gratuit 15 minutes

Bénéficiez d'un entretien gratuit de 15 minutes avec Cécile ou Franck pour répondre à toutes vos questions

Les informations suivies d’un astérisque (*) sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées uniquement à l’institut Selff. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et de suppression de vos données, que vous pouvez exercer suivant notre politique  de gestion de donnée.

Ne passez pas à coté de votre dernière chance de réussir votre existence !